Le monde de Diabolo

Tourisme photo en France et ailleurs, loisir canin

Mon cocker américain

L O O P I N G   D E S   T E R R E S   D E   L' I N S T A N T

Commentaire Diabolo : à droite de la photo, c'est Looping, un cocker américain blond, au caractère trempé comme aime ma maitresse Caroline. Son vrai nom est "Let's Go des Terres de l'Instant". Que ce soit son surnom et ou son vrai nom, les deux lui vont à merveille tant il aime faire des cabrioles et tant il est toujours partant pour jouer...


Site de l'élevage des Terres de l'Instant : cliquez ici

Commentaire Diabolo : Caroline a voulu lui consacrer une page pour vous faire découvrir cette race de chien qu'elle affectionne particulièrement...il faut dire qu'Atchoum, cocker américain noir, a démontré que cette race pouvait donner de super chiens d'agility. Il s'est parfois classé premier sur les podiums lors des concours et il était très souvent classé parmi les dix premiers chiens de la catégorie A en agility, excusez du peu... surtout lorsque l'on sait que sa maitresse le conduisait en semi distance... ouaf, ouaf, qui sait si Looping réussira aussi bien ?

 

Voici donc :


- les différentes étapes de la croissance de ce chiot,

- la découverte du toilettage d'un cocker américain, précision étant faite que Caroline n'est pas toiletteuse de chien,

- l'agility auprès des moniteurs du club canin de Saint Dizier (Haute Marne).

 

Le tout en photos avec les explications...Ouaf ! ouaf ! je vous laisse apprécier... 

 


                                                                                                              Bonne visite !

 

                                                                            Signé : Diabolo

 

      Photos d'un cocker américain en pleine croissance

 

Commentaire de Caroline : le cocker américain est une race de chien que j'adore...voici donc, en photos, la croissance de Looping, chiot arrivé à la maison à neuf semaines.

LOOPING A NEUF SEMAINES

cliquez sur une photo pour l'agrandir..........cliquez sur une photo pour l'agrandir.........cliquez sur une photo pour l'agrandir.........cliquez sur une photo pour l'agrandir.........cliquez sur une photo pour l'agrandir.........cliquez sur une photo pour l'agrandir.........

LOOPING A ONZE SEMAINES

cliquez sur une photo pour l'agrandir..........cliquez sur une photo pour l'agrandir.........cliquez sur une photo pour l'agrandir.........cliquez sur une photo pour l'agrandir.........cliquez sur une photo pour l'agrandir.........cliquez sur une photo pour l'agrandir.........

LOOPING A QUATRE MOIS

cliquez sur une photo pour l'agrandir..........cliquez sur une photo pour l'agrandir.........cliquez sur une photo pour l'agrandir.........cliquez sur une photo pour l'agrandir.........cliquez sur une photo pour l'agrandir.........cliquez sur une photo pour l'agrandir.........

LOOPING A SIX MOIS

cliquez sur une photo pour l'agrandir..........cliquez sur une photo pour l'agrandir.........cliquez sur une photo pour l'agrandir.........cliquez sur une photo pour l'agrandir.........cliquez sur une photo pour l'agrandir.........cliquez sur une photo pour l'agrandir.........

LOOPING : déjà un an

cliquez sur une photo pour l'agrandir..........cliquez sur une photo pour l'agrandir.........cliquez sur une photo pour l'agrandir.........cliquez sur une photo pour l'agrandir.........cliquez sur une photo pour l'agrandir.........cliquez sur une photo pour l'agrandir.........

      Toiletter soi même un cocker américain

Commentaire de Caroline : vous allez me dire, mais pourquoi vouloir toiletter soi même une race aussi difficile que le cocker américain ? La raison est très simple : Atchoum a été mon premier cocker américiain, et je suis tout de suite tombée sous le charme de ce compagnon à quatre pattes ; j'ai eu l'intuition qu'un jour, j'en aurai peut être un autre et cela c'est concrétisé quelques années plus tard avec l'arrivée de Doudou. Lorsque je suis allée chercher Atchoum à l'élevage des Terres de l'Instant situé près de Lille, son éleveuse Emilie, toiletteuse professionnelle et mordue de concours de toilettage, m'a proposé de m'expliquer comment faire pour toiletter mon cocker. Si au début, la novice que j'étais ne débordait pas d'enthousiasme à l'idée de cette "corvée", j'ai tout de même pris le temps d'écouter les conseils d'Emilie. Grâce à son savoir faire, cette professionnelle du toilettage a réussi un tour de force : en deux heures, j'ai appris à toiletter mon cocker américain et surtout elle m'a démontré que le toilettage me rapprocherait de mon chien, le détendrait et intensifierait notre lien...ce qui me semblait être une corvée est devenu depuis un moment privilégié passé avec chacun de mes cockers...vous aussi vous voulez essayer ? Voici en images une de mes séances de toilettage avec Looping, jeune chiot cocker américain de neuf semaines.

 

Le matériel de toilettage :


-une tondeuse bien propre, graissée à l'aide d'une huile fluide spéciale


- des ciseaux crantés aiguisés, à huiler après le toilettage


- des ciseaux droits aiguisés, à huiler après le toilettage


- une bonne brosse avec du poil de sanglier pour le lustrage du poil. Je l'ai achetée sur un stand lors d'une exposition canine


- un peigne

La séance commence par le peigne en prenant soin de bien démêler le poil, et en s'appliquant sur le poil des oreilles.


L'avantage de débuter par le peigne est que le chiot aime et cela le calme... si en plus vous lui parlez d'une voix douce... pour lui c'est génial.

Ensuite l'utilisation des ciseaux droits permet de :

 

-tailler les poils des pattes sous les coussinets (cf photo 1), très important car le poil peut être dense à cet endroit et gêner votre chien ;  cela évite également que de la terre s'agrippe trop au poil

 

- arrondir les poils autour des pattes en remontant bien tout en haut du talon (cf photos 2, 3, 4, 5 et 6)

 

- pour ne pas passer la tondeuse sur du poil humide, coupez le poil sur lequel coulent les larmes et sécrétions oculaires (photo 7)

Photo 1

Photo 2

Photo 3

Photo 7

Photo 6

Photo 5

Photo 4

Avant d'utiliser un instrument pour le toilettage, je le montre toujours au chien.


Ici il s'agit des ciseaux crantés très utiles pour enlever de l'épaisseur au poil sans le raser, c'est plus joli.

 

Je me sers de ces ciseaux du cou jusqu'au bas du dos en redescendant sur le côté.

 

Pour des cockers au poil trop épais et trop fourni, je retire de l'épaisseur sur le torse pour que l'ensemble du poil soit harmonieux.

La tondeuse est l'étape où l'on doit être le plus doux possible avec le chien : le moteur un peu bruyant de la tondeuse peut lui faire un peu peur. Pour éviter cela, je lui fais toujours écouter le bruit (cf photo 1) quelques secondes avant de commencer. La première séance, si le chiot est mal à l'aise, je me contente du tiers de l'oreille (photo 2) et du côté du cou (photo 6)

 

-l'idéal pour que le cocker soit joli à regarder, c'est de passer la tondeuse sur le tiers haut de l'oreille (photo 2), pour une bonne hygiène sur la face cachée  de l'oreille (photo 3), sur le haut du crane entre les deux oreilles (photo 4), les joues sont également rasés ainsi que le museau (photo 5) puis on termine par la base du cou vers le museau (photo 6).

Photo 1

Photo 3

Photo 2

Photo 4

Photo 6

Photo 5

Photo 4 : la partie que l'on ne rase pas (des yeux au premier tiers du crâne s'appelle la casquette. Si besoin on peut lui enlever un peu d'épaisseur avec les ciseaux crantés) et l'égaliser avec les ciseaux droits...c'est elle qui donne à la bonne bouille du cocker américain son look si craquant...

 

Un bon coup de brosse permet de bien lustrer le poil et d'évacuer celui qui a été coupé.


 

Cette opération est très appréciée du chien et le détend après l'épreuve de la tondeuse.


Pour finir, on passe une lingette nettoyante pour chien sur les zones tondues,  en insistant bien à l'intérieur de l'oreille pour enlever tous les petits poils coupés par la tondeuse.

Enfin on peut contempler son travail et apporter quelques rectifications si nécessaires. Le toilettage est fini et le chien mérite bien une petite récompense...pour info un chiot comme Looping, ou un chien adulte comme Doudou avec du poil noir mais fin, prennent 10 minutes chacun à toiletter, Atchoum avec son poil dense et épais environ 20 minutes, toutes les 3 semaines.

 

Si votre chien est sale, mieux vaut également lui faire un shampooing sec ou un shampoing avec beaucoup d'eau dans la baignoire... à vous de voir... mais surtout prenez du shampoing démêlant, gainant et lustrant... c'est plus chouette...

 

Après le toilettage, n'oubliez pas d'enlever les poils de vos instruments, de les aiguiser si nécessaires pour les ciseaux et de bien les huiler (perso j'utilise une huile d'entretien pour armes à feu car je trouve que c'est la meilleure.

  L' a g i l i t y

Commentaire de Caroline : l'agility est un sport canin qui consiste en la réalisation d'un parcours d'obstacles avec son chien ; certains obstacles sont faciles et évidents pour le chien comme le saut, d'autres nécessitent plus de confiance et de travail pour que votre compagnon à quatre pattes les comprennent et les utilisent comme la balançoire ou le slalom.


Voici quelques photos de Looping lors d'une séance d'agility au club canin de Saint Dizier (Haute Marne).

Toute reproduction même partielle de ce site est interdite sans notre autorisation. Toute utilisation du nom de notre site "le monde de Diabolo" est également interdite sauf accord écrit de ses auteurs. Pour toute demande, remplir le formulaire de contact situé sur la page d'accueil.